08 fév

La récolte des porte-greffes, c’est en ce moment

Et c’est assez insolite. Le porte-greffe c’est la partie du pied de vigne qui est en terre. On lui greffe dessus un « greffon » d’un cépage particulier avec des caractéristiques que le viticulteur souhaite voir s’exprimer dans son raisin. Les porte-greffes se cultivent uniquement dans le sud de la France où la lumière et la chaleur sont suffisantes. Les plantes poussent sans aucun palissage à même le sol. Comme la vigne est une liane, elle fait des rameaux qui peuvent aller jusqu’à 9 mètres. Ce sont ces rameaux qui sont coupés, débarrassés des éléments inutiles (vrilles, bourgeons, entrecoeurs = rameaux secondaires) et coupés par tronçons. En Bourgogne, peu de pépiniéristes cultivent eux-mêmes leurs porte-greffes. C’est le cas de Philippe Collin, installé à Saint-Marie-la-Blanche.
→Voir la galerie d’images dans l’oenothèque