29 juin

Jacques Grosperrin conteste l'élection d'Eric Alauzet

Le Conseil constitutionnel a rendu publique cet après-midi la liste des requêtes en contestation suite aux élections législatives. Comme nous vous le révélions avant-hier, le député UMP du Jura Jean-Marie Sermier est concerné. Le requérant est un électeur nommé Sylvain Coitoux.

Mais l’élection d’un autre député franc-comtois est contestée: il s’agit de l’écologiste Éric Alauzet. Et cette fois, le requérant est tout sauf inconnu, puisqu’il s’agit du député UMP sortant Jacques Grosperrin, battu de 108 voix le 17 juin.

« Vous me l’apprenez, a réagi Éric Alauzet, qui s’avoue « à moitié surpris ». « L’écart de voix n’est pas suffisant pour justifier la requête, il faudra connaître les arguments », ajoute le nouveau député. Pour l’instant, nous n’avons pas réussi à joindre son prédécesseur dans la 2e circonscription du Doubs (Besançon-est).

Mercredi, le député du Jura Jean-Marie Sermier nous assurait ne pas être du tout inquiet par l’issue de cette procédure.

En 2007, le Conseil constitutionnel avait enregistré 592 requêtes en contestation (pour 577 députés !). Après instruction, il n’avait annulé que deux élections.

Cette année, 102 requêtes ont été déposées devant le Conseil constitutionnel. L’ensemble de ces recours sera jugé avant la fin de l’année.

A lire aussi: L’élection de Jean-Marie Sermier contestée !
Les deux nouveaux députés bisontins découvrent l’Assemblée
Jean-Louis Fousseret, l’autre vainqueur des législatives
La droite fait mieux que résister en Franche-Comté