07 juin

Jean-Philippe Huelin n'est plus membre du Parti socialiste

Jean-Philippe Huelin a été exclu du PS (DR)

Le Secrétariat national du Parti socialiste a décidé d’exclure Jean-Philippe Huelin. Candidat du PS l’an passé lors des élections cantonales à Moirans-en-Montagne, ce professeur d’histoire-géographie a choisi cette année de soutenir le candidat du MRC Arnaud Deborne. Il est même son suppléant dans la 1re circonscription du Jura (Lons-le-Saunier), où se présente Danielle Brulebois, officiellement investie par le PS. Une situation intolérable pour les instances nationales du Parti.

« Tu t’es placé toi-même en dehors du Parti », est-il écrit dans le courrier adressé à Jean-Philippe Huelin, un courrier cosigné par François Lamy, conseiller politique de Martine Aubry chargé des législatives, et Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections.

Cette exclusion est tout sauf une surprise. Selon les statuts du PS, un socialiste ne peut en effet entrer en dissidence contre un candidat officiel. Jean-Philippe Huelin, qui aurait aimé se porter candidat dans la 2e circonscription jurassienne réservée au PRG, avait décidé d’être le suppléant d’Arnaud Deborne suite à l’affaire des encarts publicitaires, qui selon lui discrédite la candidate officielle.

Arnaud Deborne vient de recevoir le soutien remarqué de la section CGT de l’entreprise MBF-Technologie, dont l’avenir est menacé à Saint-Claude.

A lire aussi:
Ces socialistes qui ne voteront pas PS dans le Jura
Après ses âneries, le PS du Jura fait l’autruche
Jacques Pélissard est-il indéboulonnable?
Le coup de gueule d’un candidat MRC dans le Jura
  • http://www.arnaud-deborne.fr/ad2012/ <span class="author">Jean-Philippe Huelin</span>

    Ma réaction:
    Je constate que les instances dirigeantes du PS m’exclut et préfère conforter un ticket de candidats invalidables. C’est un choix que chaque électeur de la 1ère circonscription du Jura pourra discuter dans les urnes dimanche prochain. Si je ne suis plus membre du PS, je reste socialiste.
    J’observe aussi que le candidat dissident PS et ses soutiens à la cantonale de Dole Nord-est l’année dernière n’ont pas connu le même sort. Bref, les statuts du PS sont à géométrie variable.
    En même temps, l’un des deux signataires de ce courrier étant Christophe Borgel, il y a des personnes avec lesquels on préfère ne rien avoir en commun. Que le PS puisse avoir à cette place un personnage comme lui pose problème !
    J’invite les électeurs de la 1ère circonscription du Jura à aller sur le site de campagne d’Arnaud Deborne, il y a des idées et des engagements (et pas les photos des mairies de la circonscription…) : http://www.arnaud-deborne.fr/ad2012/

    • <span class="author">gerard</span>

      Bonjour, j’aime le PS qui n’ose pas exclure la suppléante PS qui soutient braillard à lyon contre l’accord national avec les verts.

  • <span class="author">Maurice</span>

    Ben oui mais quand le suppleant Duvernet n’a pas le bac, on fait des photos…

  • <span class="author">Un eleve</span>

    C’est une attitude assez décevante de leur part. Un parti socialiste est censé être plus tolérant (à mon avis) envers d’autre partis de gauche qui veulent tout autant (ca reste a voir pour le PS) défendre et représenter le peuple. C’est l’union qu’il manque en France. Les partis veulent s’écraser les uns les autres sans s’entraider avec comme seule volonté l’accès au pouvoir.
    Bon choix de votre part.