07 juin

Jean-Michel Villaumé répond à Michel Raison

A 3 jours du premier tour, le torchon brûle entre Michel Raison et Jean-Michel Villaumé (©f3fc)

Le député socialiste Jean-Michel Villaumé, contre lequel Michel Raison a déposé plainte hier pour diffusion de fausses informations, réplique aujourd’hui à son adversaire. Le député-maire d’Héricourt persiste et signe: il y a bien eu selon lui un millier d’emplois de services publics supprimés ces cinq dernières années en Haute-Saône. « Saisir la justice pour ne pas s’expliquer devant les électeurs ? Jeter un écran de fumée plutôt qu’assumer ? La ficelle est grosse… », écrit-il dans un communiqué.

Entre les deux députés sortants, en compétition suite à la suppression de la 3e circonscription de Haute-Saône, le climat s’est encore un peu plus tendu hier. En déposant plainte pour diffusion de « fausses nouvelles » ayant pour but de « détourner des suffrages » (article L97 du code électoral), Michel Raison entendait contester le chiffre de 1000 emplois de service public supprimés pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy en Haute-Saône. Un chiffre régulièrement avancé par Jean-Michel Villaumé pendant cette campagne pour illustrer la « casse » du service public.

La préfecture prise à témoin

Aujourd’hui, le député socialiste réplique, en s’appuyant sur… des chiffres fournis par la préfecture. « La Préfecture m’a confirmé ce matin la suppression effective de 991 postes en cinq ans sur tout le département « , assure Jean-Michel Villaumé, qui détaille: « 614 militaires, 4 tribunaux fermés, 50 postes de professeurs, 68 agents des services des finances et de l’équipement, 32 suppressions d’emplois à la Préfecture et sous-Préfecture, suppressions dans la gendarmerie et la police, etc. »

Il s’agit « bel et bien de décisions politiques votées par Monsieur Raison député UMP sortant », qui, pour Jean-Michel Villaumé, « feint de découvrir la réalité d’un département sacrifié qu’il prétend défendre à Luxeuil mais qu’il méprise à Paris ».

Dans la seule circonscription de Franche-Comté où Marine Le Pen est arrivée en tête le 22 avril, cette guerre ouverte entre les deux députés sortants n’est pas anodine. Si le FN, représenté par Jean Receveur, parvient à profiter de la dynamique présidentielle, il peut écarter l’un des deux sortants du deuxième tour.

A lire aussi: La campagne glisse sur le terrain judiciaire
2e circonscriptionde Haute-Saône: un duel de sortants arbitré par le Front national
Ces candidats UMP menacés par la poussée du FN
La poussée de Hollande menace les députés de droite
  • <span class="author">RAISON</span>

    En politique, la morale et l’honnêteté intellectuelle ne sont pas que des mots.

    C’est pourquoi, en vertu de l’article L97 du Code électoral, j’ai porté plainte hier contre mes adversaires socialistes pour le motif suivant : « ceux qui, à l’aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s’abstenir de voter, seront punis d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 15 000 euros ».

    En effet, depuis plusieurs semaines, n’ayant aucun bilan ou projet à défendre, les deux candidats socialistes passent leur temps à me démolir, quitte à tricher sciemment avec la vérité.

    Ils parcourent ainsi la campagne en brandissant, et en écrivant dans leurs tracts et même dans leur profession de foi, le chiffre-slogan de  » 1 000 emplois perdus dans les services publics de proximité (école santé poste justice sécurité…)  » en Haute-Saône entre 2007 et 2012.

    Ils disent s’appuyer sur un article de l’Expansion du 28 mars 2012 qui n’évoque pourtant jamais ce chiffre global, loin de là. Et pour vérifier mes dires, j’invite d’ailleurs chacun à lire attentivement cet article sur le site internet de l’Expansion (nouvelle carte des services publics)

    Plus démagogique encore, ils retiennent des emplois militaires comme étant des emplois de service public de proximité ; ce qui est un amalgame honteux et une ineptie incroyable. De plus, le chiffre de 600 postes militaires supprimés (sur le total de 1 000 !) est lui aussi très contestable car la réalité est d’environ 150 postes seulement.

    Le chiffre global de 1 000 emplois est donc totalement faux et ils le savent parfaitement. Ils ne peuvent d’ailleurs pas le justifier quand on leur pose la question lors de leurs réunions publiques.

    C’est la raison pour laquelle je leur ai solennellement demandé, par voie de presse, de détailler cette liste de postes car un député sortant ne peut se contenter de slogans caricaturaux, surtout s’ils sont volontairement mensongers.

    Dans le « carnet de campagne » publié hier par l’Est républicain, le candidat socialiste se contente d’une réponse incroyable : « ces chiffres, je ne les ai pas inventés, mais lu dans le journal d’avril de l’Expansion ». Il ne craint donc pas de réitérer publiquement son mensonge car le chiffre de 1 000 emplois n’apparaît jamais dans l’article de l’Expansion.

    C’est pourquoi, j’ai déposé hier une plainte auprès de Monsieur le Procureur de la République de la Haute-Saône.

    Face aux dérobades successives et aux mensonges répétés du candidat socialiste et de son suppléant, j’entends ainsi faire éclater la vérité, rétablir les faits et condamner le comportement indigne de deux candidats pour lesquels tous les moyens semblent bons.

    La justice tranchera.

    Michel RAISON

    Nota-Bene : selon les informations de la Préfecture de la Haute-Saône, le nombre des emplois publics supprimés par l’Etat en 5 ans s’élève plutôt à 300 (sur un total de 5 200 fonctionnaires dans notre département !). Mais il faut aussi rappeler que de nombreuses suppressions de poste s’expliquent par des réorganisations qu’il fallait faire pour moderniser les services de l’Etat qui ne peuvent rester figés alors que notre société évolue en permanence (fusion des Impôts et du Trésor public ou encore de la DDE avec la DDA par exemple).

    • <span class="author">parat</span>

      si tous les politiques étaient comme M.Raison il y aurait beaucoup moins de scandales politiques, la gauche serait-elle prête à tout pour gagner, c’est lamentable, irrespectueux et contre républicain ! nous sommes en démocratie mais arrêtons la dictature des tracts frauduleux et des journalistes collaborateurs !

  • <span class="author">DUCHENE</span>

    c’est une honte ce comportement du candidat socialiste!!!
    je pense que les électeurs ne seront pas dupes devant un tel comportement.
    je voterai Michel RAISON.

  • <span class="author">HATSTADT</span>

    J’aimerais que la direction régionale de FR3 puisse nous expliquer pourquoi elle a dépêché une équipe de tournage (journaliste, caméraman,etc…) pour enregistrer les propos de M. VILLAUME à l’occasion du débat organisé sur le plateau de FR3 le dimanche 27 mai, alors qu’un accord avait été pris avec l’ensemble des personnalités politiques concernées qui l’avaient accepté et auquel, finalement, le député PS a refusé de participer au dernier moment. Si M. VILLAUME n’a pas voulu participer à ce débat c’était son choix et sa place aurait dû rester vide. Au lieu de cela nous avons donc eu droit à la diffusion de séquences enregistrées par FR3 chez l’intéressé, séquences dans lesquelles il a dit ce qu’il voulait bien dire et qui l’arrangeait -quitte d’ailleurs à « s’arranger avec la vérité » (et uniquement cela). Dénigrant ainsi son adversaire UMP sans que celui-ci puisse répondre à un écran de TV, bien évidemment. FR3 a une notion du « débat » très particulière. Il faudrait quand même que les électeurs que nous sommes se souviennent qu’ils sont aussi des contribuables qui paient des impôts, impôts avec lesquels sont financés les programmes de FR3. Ceci mériterait le respect d’une impartialité plus réelle. Cette attitude est scandaleuse. Je voterai RAISON.

    • <span class="author">Jérémy Chevreuil</span>

      Voici la réponse de Sophie Guillin, déléguée régionale

      Madame,
      jean-Michel Villaumé n’a pas souhaité, pour des raisons d’organisation personnelle participer au débat diffusé le dimanche 27 mai. Nous avons pris acte de cette décision. Le débat a donc permis à Michel Raison (UMP), Jean Receveur (Front National), Gilles Lazar (Front de Gauche) et Marie-Claire Thomas (EELV) d’exprimer leurs points de vue respectifs pendant 28 minutes. Monsieur Villaumé ayant obtenu 32 % des voix lors des législatives précédentes, il était logique qu’il dispose d’un temps de parole, très précisément de 1 minute et 30 secondes, très en deçà, donc, des 4 autres participants. La partialité eut été de ne pas organiser de débat à cause de l’absence de l’un des protagonistes principaux. Les autres candidats ont donc pu largement s’exprimer et vous permettre, manifestement, de faire votre choix.
      SG

  • http://fpasvv <span class="author">CELANT</span>

    Je connais les deux candidats, Michel RAISON depuis plus de trente ans, homme intègre il défends la région de Franche Comté et la ruralité sans oeillère et sans sélection des citoyens. Il est aimé à l’assemblée Nationale par les députés de droite, du centre comme ceux de gauche, il respecte ses adversaires, son humour , et son sens de convaincre en fait un candidat sur qui la haute Saône peut compter.
    Je voterai Michel Raison.

  • <span class="author">LAISLABONITA</span>

    Avec de telles déclarations, M Vuillaume démontre une fois de plus son incompétence, et plus spécifiquement sur les problèmes d’emploi. M Raison, tout au long de son mandat, s’est battu chaque fois que nécessaire pour maintenir l’emploi dans notre département, sollicitant les pouvoirs publics. A titre de rappel, obtention du FNTR qui favorisera entre autre , l’installation de Sweedpan, obtention de l’extension de la CTP pour les régions de Lure et Luxeuil qui a permis aux salariés licenciés de percevoir l’équivalent de leur salaire pendant 1 an, bataille pour le maintien de la base, création d’un cluster bois pour aider les entreprises du bois à obtenir de nouveaux marchés, et j’en passe…Qu’a fait M Vuillaume ? RIEN ! Mais reconnaissons que Rien, c’est ce qu’il fait le mieux .
    Dans ces moments de crise, car elle ne va pas s’arreter, je veux garder un député qui se bat pour sa région, pour son département, pour sa ville, et qui se lance dans la bataille chaque fois que de besoin.
    Les 10 et 17 juin SANS HESITATION C EST RAISON

  • <span class="author">parat</span>

    et j’oubliais si le candidat n’avait aucune crainte il aurait accepté un réel débat objectif avec M. Raison, espérons que les électeurs sauront faire la part des choses, pour le respect de la démocratie la gauche ne doit pas avoir tous les pouvoirs

  • <span class="author">Quartus</span>

    Facile la tactique socialiste : Je n’ai pas de bilan, je m’appuie sur le président socialiste tout neuf, je critique le candidat sortant (qui, lui, a un bilan élogieux), je ne participe pas au débat télé (gêné peut-être?) et FR3 vient recueillir mon discours.
    Pas sérieux tout cela, je voterai Michel Raison.

  • <span class="author">MAUFFREY</span>

    Le candidat socialiste devrait avoir honte. Son seul « travail » en 5 ans c’est de faire campagne. Entre temps on ne le voit ne l’entend jamais exprimer « ses » opinions. La critique est aisée.
    Je sais pour l’avoir vécu que Michel RAISON et son équipe sont toujours présents pour aider à résoudre des problèmes concrets; ils ne se dérobent pas. Ce n’est pas le cas du candidat VUILLAUME et de son suppléant qui suivent naïvement la politique des Présidents HOLLANDE et KRATTINGER.
    Même le candidat du Front de gauche nous le confirme; c’est tout dire!!
    N’oublions pas que si des postes ont certes été supprimés par souci d’équité territoriale, Michel RAISON a su s’affirmer pour MAINTENIR la BA116 (ce n’était pas gagné), sauver des postes d’enseignants de primaire; accompagner les entreprises et je n’ai pas le détail de toutes ses victoires dont nous pouvons être fiers .
    Michel RAISON se démène personnellement: il ne se cache pas dernière l’administration; il sait faire évoluer les dossiers difficiles. Et nous savons tous dans notre circonscription que des dossiers difficiles il a du en soutenir. Il a la modestie des gens efficaces.
    je ne reviendrai pas sur la non présence de M. VUILLAUME au débat c’est tout simplement INADMISSIBLE dans notre démocratie française. Pour paraitre, lui ou son suppléant en photos dans les journaux ils sont pourtant champions, tout est occasion. A ce sujet c’est d’autant plus aisé pour le suppléant qui CUMULE de nombreux mandats.
    Ne soyons pas dupes de toutes ces hypocrisies des candidats socialistes qui déshonnorent leurs électeurs en ne leur proposant AUCUN bilan AUCUN programme!
    pour son efficacité, son honnêteté, son pragmatisme je voterai RAISON.

  • <span class="author">MERA</span>

    17 emplois municipaux en moins à Héricourt depuis 2008 ! M. Villaumé ne peut pas se vanter de son bilan social ! Si sa politique « de proximité » était étendue aux 230 communes de la circonscription, celle-ci aurait perdu 2.000 emplois publics ! Et elle ne couvre que la moitié du département !
    A Héricourt, le Maire Villaumé BAISSE les subventions sociales (ALTAU), refuse d’augmenter les payes des chantiers-jeunes (AJC), réduit le budget de l’aide sociale (CCAS)… Quand on a des oursins dans les poches dès qu’il s’agit de social, on ne la ramène pas sur ce plan là !
    Une honte pour la République.
    Yves Méra, conseiller municipal royaliste à Héricourt.

  • <span class="author">HATSTADT Jacques</span>

    Réponse à S. GUILLIN :
    Je persiste et signe : l’absence d’un intervenant ne permet pas l’établissement d’un DEBAT.
    Voici la définition de ce terme donnée par Wikipédia : »Un débat est une discussion sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l’avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet considéré.Un débat peut s’exprimer sous diverses formes, la plus courante étant la réunion en un même endroit des personnes physiques ».
    Le député PS n’était pas PHYSIQUEMENT sur le plateau et il n’y a donc pas eu possibilité de débat.
    Mais, et je suppose que vous l’aurez compris au travers de mon propos initial, mon choix ne s’est pas fait à l’issue de ce « pseudo-débat » car je connais depuis longtemps les qualités de travailleur et la pugnacité de M. RAISON pour défendre ses idées ainsi que son action à la représentation nationale…et c’est pour ça que je voterai RAISON…et pas en raison de « l’invisibilité » de ce candidat PS qui, semble t’il, ne s’est pas fait remarquer par son action passée.

  • <span class="author">Martine</span>

    Nous savons tous que Jean Michel Vuillaumé est arrivé à ce stade par la volonté de Jean Pierre Michel, homme intégre et respectable . Et, nous avons vu comment il a remercié son mentor , en l’envoyant dans les bureaux du Fil d’Ariane ! Après tout ce que ce grand homme a fait pour les Héricourtois. Vuillaume vit dans l’ombre de Jean Piere Michel !

    je vote Raison

  • <span class="author">jeanmi</span>

    Désolé d’être d’accord avec M Raison mais je trouve déplorable l’image donnée par JM Villaume pour la démocratie et aussi pour la gauche. Socialiste de coeur, j’ai eu honte quand j’ai appris que le député de la circonscription ne souhaitait pas se rendre disponible pour un débat public aussi important. Ce n’est pas faire d’un preuve d’un grand courage. Je suis assez d’accord avec la camarade Martine , jamais JP Michel nous aurait fait faux bond
    . C’est triste pour nous autres, vieux militants.

  • <span class="author">jeanmi</span>

    Il faut qu’il arrête aussi de cumuler depuis tant d’années. Je voterais Front de Gauche.

  • <span class="author">nanou</span>

    Il y en a marre des cumulards . Je suis une femme de gauche. Je n’attends rien du candidat de la Droite. Mais je suis très déçue par la candidature de M. Vuillaumé. une fois de plus il est candidat ! Il est député , maire , et cela depuis presque 30 ans. Ses adjoints , déjà adjoints sous Michel , sont conseillers généraux et président de la communauté de commune du pays d’héricourt . Place au renouvellement et surtout aux femmes. Je voterais front de gauche.

  • <span class="author">patrick</span>

    je suis un gaulliste de gauche et j’ai toujours voté pour la gauche, notamment pour JPM. Mais le bilan de Jean -Michel VUILLAUME est calamiteux . L’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers . Aussi je voterais Raison car c’est un véritable républicain lui au moins.

  • <span class="author">dirand</span>

    Bravo à tous pour vos réactions qui prouvent que tous les Français et surtout les Hauts Saonois de la 2ème circonscription ne se laissent pas prendre aux mensonges et calomnies du candidat socialiste et de son triste acolyte de suppléant.
    Bravo surtout aux personnes de gauche qui voteront Raison dimanche car ils ont la lucidité de ne pas suivre aveuglément un mot d’ordre partisan
    Tous pour Michel Raison dimanche Pas une voix ne doit manquer Faisons barrage à ce candidats du ps qui n’a aucun programme pour les Hauts Saonois hormis la calomnie et le mensonge et que dire de son suppléant qui cumule encore + que vuillaumé et qui en plus de toutes ses casquettes continue à émarger grassement à l’ONF
    Dehors les politicards on veut des élus intègres et actifs comme Raison pour nous représenter à l »assemblée

  • <span class="author">Incorruptible</span>

    Je souhaite m’associer au témoignage concernant l’ancien Député et actuel Sénateur , M. Jean Pierre MICHEL . Nous ne pouvons que le remercier pour tous ce qu’il a apporté à Héricourt , à ses cantons, à la Haute Saône mais aussi à l’Aire Urbaine. Il a une certaine hauteur de vue qui lui fait décrypter les enjeux et être une force de proposition pour nos territoires sans aversion pour le commun des mortels ni sectarisme. C’est un Républicain dans l’âme.
    On ne peut pas en dire autant concernant le candidat du Parti Socialiste actuel . c’est bien dommage. Je regrette l’absence à cette législative du jeune maire de Lure . Je voterais blanc ou Front De Gauche.

  • <span class="author">belfo</span>

    Après tous ces comentaires, on attend impatiemment les résultats du 1er tour…
    et les perspectives du second

    Une élection glorieuse de JM Vuillaumé, grâce à une triangulaire… et au Front National ?

    Pauvre de nous

  • <span class="author">Lucette</span>

    En écoutant le débat hier soir sur FR3, je suis personnellement surprise des propos du candidat UMP qui a abordé principalement les sujets se rapportant à l’agriculture et à ses amendements. Certes nos territoires ruraux ne peuvent se priver de l’expérience et du travail des exploitants agricoles qui aménagent nos surfaces et ne ménagent pas leurs efforts pour faire vivre nos espaces.
    Mais n’oublions pas les forces vives que sont les artisans et les commerçants, les employés du privé et du public, qui eux aussi ont des besoins de réforme juste et équitable et qui sont aussi des acteurs essentiels dans nos espaces ruraux.
    On ne peut négliger une partie de la population sous prétexte d’être un expert en agriculture.

  • <span class="author">Odile</span>

    Belle campagne pour Jean-Michel Villaumé qui n’hésite pas à se déplacer dans toutes les communes pour rencontrer les habitants.
    Au moins, il pense aux personnes touchées par le chômage, aux retraités,…Les français ont bien d’autres préoccupations avec la santé, le pouvoir d’achat et l’éducation.
    Merci à Jean-Michel Villaumé de s’y intéresser et d’essayer d’en parler durant ce débat.

  • <span class="author">Bernard</span>

    Jean-Michel Villaumé est maire depuis 2004, ce qui est loin des 30 ans. J’ai apprécié l’intervention de Jean-Villaumé qui pense à la santé, au manque de médecins et à l’encadrement éducatif de notre jeunesse.

  • <span class="author">Pascal Millet</span>

    La mise en danger des services publics dans le secteur Lure Luxeuil est tellement « imaginaire » qu’il existe depuis 2003 un Comité de Vigilance, qui n’a malheureusement pas pu tout empêcher (présidé par Michel Anthony).
    Voir le site http://www.coordination-nationale.org/regions/…/Lure%20index.htm
    qui explique bien le probleme.

  • <span class="author">MAUFFREY</span>

    Il est injuste de d’écrire que Michel RAISON ne s’adresse qu’aux agriculteurs; il intervient dans tous les domaines et chaque fois qu’on le sollicite. Faut il faire la liste de ses différentes interventions?
    Il est vrai, maintenant qu’il a été sollicité par les agriculteurs avec les 3 autres candidats de Haute Saône pour participer à un débat et que les candidats socialistes ont finalement refusé d’y participer (lire l’article dans l’Est Républicain)…
    M. VUILLAUME pense certes à la santé, etc mais il ne suffit pas de penser: il FAUT AGIR et le bilan de M. RAISON en matière d’actions est incomparable avec celui de M. VUILLAUME. Il est aisé de parler aux retraités, aux sans emploi etc pour les plaindre et ainsi tenter d’obtenir leurs suffrages, mais il est plus difficile d’apporter des solutions, et M. VUILLAUME n’apporte aucune proposition. Bien au contraire. Ouvrons les yeux M. VUILLAUME est candidat pour donner une majorité PS à l’Assemblée (c’est la conclusion de chacune de ses interventions) Est ce une motivation suffisante? J’imagine que la majorité PS à l’assemblée n’aura pas besoin de lui pour faire voter ses propres lois mais nous, nous aurons besoin des qualités de M. RAISON pour défendre notre territoire comme il l’a toujours fait sans démagogie et en toute lucidité!