05 mar

Yves Krattinger: "Surveiller les lieux publics c'est nécessaire"

Yves Krattinger (©f3fc)

Le président PS du conseil général de Haute-Saône Yves Krattinger était l’invité du journal de France 3 Franche-Comté le dimanche 26 février. L’occasion pour lui de rappeler que les socialistes sont désormais « complètement décomplexés » sur la question de la vidéo-surveillance. « La sécurité de nos concitoyens est une priorité absolue » assure celui qui a en charge les territoires, les services publics et la ruralité dans l’équipe de campagne de François Hollande.

Alors que le conseil municipal de Besançon vient de voter l’installation d’une vingtaine de caméras de vidéo-surveillance, Yves Krattinger a soutenu l’initiative des élus de la capitale régionale: « Il faut pouvoir surveiller les lieux publics, c’est nécessaire », assure-t-il, citant François Hollande: « La République rattrapera les chefs de bande ».  Pas de doute pour lui: Les socialistes sont désormais « complètement décomplexés » sur ces questions: « La sécurité de nos concitoyens est une priorité absolue ».

A propos des travaux d’aménagement de La Planche des Belles Filles, pour lesquels le conseil général est attaqué devant le tribunal administratif, Yves Krattinger assure rester « très confiant »: « Le Tour de France arrivera à la Planche des Belles Filles, j’en suis convaincu ». D’ailleurs, il rappelle que La Planche connaît un succès fou depuis qu’a été officialisé le parcours du Tour de France. « La fréquentation du site internet a été multiplié par plus de 100 en quelques jours » se réjouit le président du Département. Il ne faut pas faire un procès d’intention au conseil général de Haute-Saône (…) Nous voulons du meilleur pour la Planche des Belles Filles, pas du moins bien ».

Lors de cette longue interview, Yves Krattinger évoque également la campagne de prévention dans les bus scolaires « Réveille ton voisin » et les problématiques agricoles.

L’interview d’Yves Krattinger avec Clément Jeannin