23 avr

Européennes: un sondage place le Front national en tête dans l’Est

Florian Philippot, tête de liste du FN, est crédité de 24% (©f3lorraine)

Florian Philippot, tête de liste du FN, est crédité de 24% (©f3lorraine)

Le Front national est en tête des intentions de vote dans l’Eurorégion Est d’après un sondage Ifop pour Europe 1, Le Figaro et LCI. La liste menée par Florian Philippot est créditée de 26%, deux points devant la liste UMP de Nadine Morano. Le Parti socialiste, emmené par le duo Edouard Martin-Catherine Trautmann, ne recueille que 15,5% des intentions de vote, juste devant la liste d’Europe Ecologie-Les Verts de Sandrine Bélier. Les listes UDI-MoDem de Nathalie Griesbesk (7,5%) et Front de Gauche du Lédonien Gabriel Amard (6,5%), sont plus loin.

Continuer la lecture

15 avr

Fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté : la carotte et les bâtons

Marie-Guite Dufay et François PAatriat, présidents de Franche-Comté et de Bourgogne

Marie-Guite Dufay et François Patriat, présidents de Franche-Comté et de Bourgogne

Les deux animateurs de la conférence de presse ont mis beaucoup de conviction hier : Marie-Guite Dufay et François Patriat ont utilisé toute leur force de conviction pour nous faire comprendre que cette fusion, c’était la meilleure chose qui soit arrivée à nos régions depuis l’invention du Kir et de la saucisse de Morteau réunis !

Continuer la lecture

14 avr

Les responsables départementaux du PS envoient un « message » à Paris

Rien ne va plus au PS : les responsables départementaux citent Jean Jaurès, preuve que l’heure est grave !

Le Parti Socialiste doit changer de premier secrétaire. Pas question que ce « changement » ait lieu sans les militants ! Et un nouveau numéro 1 nouveau, ce n’est pas suffisant…

Voici le communiqué de presse in-extenso signé par les 4 responsables départementaux et la responsable régionale.

 

 

Continuer la lecture

09 avr

Barbara Romagnan ne vote pas la confiance : « C’est un acte transgressif… »

Barbara Romagnan, députée PS du Doubs

Barbara Romagnan, députée PS du Doubs

Lundi, Barbara Romagnan m’avait dit qu’elle signait le pacte de majorité comme environ 88 autres députés socialistes mais qu’elle voterait la confiance à Manuel Valls. Du moins, c’est ce que j’avais compris… Mardi, elle n’a pas voté la confiance, elle s’est abstenue. Jointe au téléphone, elle s’explique.

 

Elle dit ne pas encore mesurer toutes les conséquences de cette abstention, « un acte transgressif, qui ne s’est encore jamais produit sous la 5ème République. » dit-elle.

 

 

Continuer la lecture

Suppression des conseils généraux: l’UDI Michel Zumkeller dit oui !

Michel Zumkeller

Michel Zumkeller rappelle qu’il milite « depuis de nombreuses années pour la suppression des conseils généraux »

Si l’annonce de la suppression des conseils généraux par le Premier ministre a fait grincer des dents au sein même de la majorité (voir les réactions des socialistes Yves Krattinger, Claude Jeannerot et Christophe Perny), ce n’est pas le cas de tous les élus de Franche-Comté. A droite, le député UDI Michel Zumkeller, réélu maire de Valdoie, rappelle ainsi que s’il n’a pas voté la confiance au gouvernement de Manuel Valls, il se réjouit que ce dernier « s’attaque au millefeuille administratif ».

Continuer la lecture

08 avr

Qui a voté la confiance à Manuel Valls ?

Les députés de gauche debout lors de l'arrivée du Premier ministre

Les députés de gauche debout lors de l’arrivée du Premier ministre (DR)

Des douze députés de Franche-Comté, trois seulement ont voté la confiance au gouvernement, suite au discours de politique générale prononcé par le Premier ministre Manuel Valls cet après-midi à l’Assemblée nationale.

Il s’agit, sans surprise ou presque, des socialistes Frédéric Barbier et Jean-Michel Villaumé, ainsi que l’écologiste Eric Alauzet. La socialiste Barbara Romagnan s’est abstenue. La droite a dit non.

Continuer la lecture

Disparition des départements : les présidents socialistes « mécontents » !

Manuel Valls @ Patrick Kovarik AFP

Manuel Valls (@Patrick Kovarik AFP)

Lors de son discours de politique nationale, aujourd’hui à l’Assemblée Nationale, le Premier Ministre, Manuel Valls, a annoncé cet après-midi « la suppression des départements à l’horizon de 2021 et d’ici 2017, le nombre des régions sera réduit de moitié. »

Pour rappel : les présidents des 4 conseils généraux de Franche-Comté sont tous socialistes ! La présidente du conseil régional de Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, est, elle aussi, socialiste. Si elle se réjouit de la fusion avec la Bourgogne, les présidents de conseils généraux ne sont pas du tout contents de la disparition annoncée de leur département !

Voici les réactions que nous avons recueillies par téléphone en fin d’après-midi. Elles sont « sans langue de bois » !

Continuer la lecture

« Ouah, ça décoiffe! »: les réactions de nos députés à la déclaration de Manuel Valls

Manuel Valls s'est exprimé pendant un peu plus de 45 mn devant l'Assemblée nationale (DR)

Manuel Valls s’est exprimé pendant un peu plus de 45 mn devant l’Assemblée nationale (DR)

Plusieurs députés de Franche-Comté ont commenté sur les réseaux sociaux la déclaration de politique générale de Manuel Valls. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le discours du nouveau Premier ministre ne les a pas laissé indifférents. Concret pour le socialiste Jean-Michel Villaumé, décoiffant pour l’écologiste Eric Alauzet ou « incroyable » pour l’UMP Alain Chrétien…

Continuer la lecture

07 avr

Rififi chez les députés PS :Barbara Romagnan signe le pacte de majorité…

Barbara Romagnan, députée PS du DoubsLa députée PS du Doubs fait partie des députés socialistes qui ont signé le pacte de majorité, un texte qui demande au gouvernement de changer de politique. Certains médias parlent d’une centaine de signataires, de « députés en colère ». Ils voteront quand même la confiance au gouvernement demain matin. Cet acte ressemble à une mise en garde… Pas encore à un ultimatum.

Continuer la lecture

03 avr

Vers une législative partielle dans le Doubs ?

Pierre Moscovici a quitté Bercy aujourd'hui, laissant le ministère à Michel Sapin et Arnaud Montebourg

Pierre Moscovici a quitté Bercy aujourd’hui, laissant le ministère à Michel Sapin et Arnaud Montebourg

Pierre Moscovici, désormais ex-ministre de l’Economie, lorgne ouvertement sur un poste à Bruxelles (voir son interview exclusive hier sur ce blog). Si François Hollande le désigne, comme il l’espère, candidat de la France à la Commission européenne, Pierre Moscovici sera contraint de démissionner de son siège de député. Comme l’explique Le Figaro, et contrairement à une nomination au Gouvernement, « le poste de commissaire européen ne rentre en effet pas dans les conditions lors desquelles un député peut transmettre son mandat à son suppléant ». Frédéric Barbier, le suppléant de Pierre Moscovici, qu’il remplace à l’Assemblée depuis juin 2012, ne pourra donc pas poursuivre sa tâche parlementaire. A moins de repasser par les urnes.

Continuer la lecture

RSS