31 jan

Sénégal : au bord de l’implosion

Au mois d’octobre dernier, le blog « ma vie d’expatrié au Sénégal », déjà exposé ici,  tirait la sonnette d’alarme : « Ca va péter, mais quand ? ».

Il semble que nous y sommes. La volonté du président Abdoulaye Wade de se représenter coûte que coûte a provoqué la colère d’une partie de la population. « Ca chauffe » nous averti une nouvelle fois Laurent,  l’auteur du blog, dans un billet daté de samedi 28 janvier. « Par précaution, les écoles françaises avaient fermé leurs portes mais finalement la décision n’a été rendue que tard dans la soirée. »

Et notre blogueur de relayer un billet de Slate Afrique qui examine la situation créée par le refus d’enregistrement de la candidature du chanteur Youssou N’dour. « Youssou Ndour a présenté une liste de 12.936 électeurs ayant signé en sa faveur (alors que le seuil minimal est de 10.000), sur lesquelles seulement 8.911 ont pu être vérifiées. L’argument paraît d’autant plus fallacieux que Youssou Ndour, l’une des personnalités les plus populaires du pays, fait partie des candidats ayant eu le moins de difficultés à rassembler des signatures. »

Au quai Quay d’Orsay, la situation est bien évidemment prise au sérieux. Le dernier communiqué incite les Français résidents ou de passage à une vigilance accrue et à s’informer de l’évolution de la situation avant tout déplacement, tout particulièrement la nuit. Il convient de s’écarter de toute manifestation et de limiter les déplacements au strict nécessaire.

03 nov

Sénégal : « ca va péter ! » mais quand ?

Malick Noël Seck, membre du groupe Convergence Socialiste

Un opposant condamné à deux ans de prison pour outrage à magistrat (après avoir adressé une lettre au Conseil Constitutionnel), l’ambassade américaine à Dakar qui  demande à ses ressortissants d’être prudents dans leurs déplacements, Amnesty International qui demande l’annulation de la peine et le président Wade qui laisse dire et faire ses partisans, la situation sénégalaise est explosive, selon le blog « ma vie d’expatrié au Sénégal »