15 mai

Mademoiselle F, de Serge Dehaes. Editions Le Lombard. 12 euros.

Belle, jeune, sexy, libertine, excentrique, délurée, gaie, frivole, sensible, légère, drôle, décomplexée… Ainsi est Mademoiselle F, l’héroïne de Serge Dehaes imaginée en 2004 pour les pages du magazine Flair. Une femme avec ses contradictions, ses obsessions aussi. Une femme moderne qui possède son propre compte facebook (19422 fans), une femme qui veut bien être fidèle mais pas toujours avec le même homme, qui précise lors d’un entretien d’embauche qu’elle ne porte jamais plainte pour harcèlement sexuel, qui refuse le dictat de la balance, accepte les avances de son patron contre une petite augmentation, bref une femme qui gagne à être connue comme le souligne son auteur en première page. Coloriste de Philippe Geluck, auteur de bande dessinée (Manager mode d’emploi, Les Frères siamois…), Serge Dehaes travaille aussi dans l’illustration de presse, genre auquel appartiennent plus sûrement les créations rassemblées dans cet album. Et le résultat est à l’image de l’héroïne, plutôt drôle et léger, offrant une vision de la femme parfois caricaturale mais totalement assumée par l’auteur qui reconnaît avoir glissé dans ses dessins une bonne dose d’aprioris et d’idées reçues. C’est de l’humour ! E.G.