11 jan

Docteur Poche (intégrale 2), de Wasterlain. Editions Dupuis. 24 euros.

Un mélange d’aventure humoristique classique, de poésie, de fantaisie, de fantastique et de générosité : voilà comment la maison d’édition Dupuis présentait le travail de Marc Wasterlain lors de la sortie du premier volume de l’intégrale Docteur Poche. Et ce second tome, tout juste paru, en apporte une confirmation lumineuse en proposant aux lecteurs le fameux diptyque composé de La Planète des chats et du Géant qui posait des questions. L’auteur qui se sentait à l’étroit dans les formats habituels imposés par l’école belge trouva ici matière à libérer totalement son imagination et nous offrir un récit parodique en plein Moyen âge avec pour décor une planète ou les animaux se battent pour le pouvoir. Des animaux très humains en somme ! C’est dans les années 70 que Docteur Poche, personnage fétiche de Wasterlain, apparaît pour la première fois dans les pages du journal Spirou. Signe particulier : son nez. Pas rond, plutôt fin et long. Un nez qui fera dire à Jijé : « … un nez comme cela, c’est un trait esthétique qui ne correspond à rien ».  Pourtant, avec ce nez, son style graphique et sa façon de raconter, Wasterlain va s’imposer et influencer nombre d’auteurs comme Yslaire. En bonus, un dossier retrace la vie et l’œuvre de l’auteur dans le contexte de la fin des années 70 et du début des années 80 avec dessins, esquisses, croquis, photos… E.G.