23 nov

Immigrants, témoignages mis en récits par Christophe Dabitch. Editions Futuropolis. 18 euros.

Ils viennent du Laos, du Portugal, d’Iran, de Turquie, du Maroc, d’Uruguay, de Sierra Leone ou encore d’Angola. Leur point commun : être des immigrés… ou des immigrants comme l’écrit Christophe Dabitch en ouverture du livre, un terme qu’il juge moins saturé d’usages et de significations. Cet album collectif, réunissant 13 auteurs de bande dessinée, parmi lesquels Davodeau, Flao, Hureau, Gaultier… et 6 historiens donne la parole à ces hommes, ces femmes et ces enfants venus d’ailleurs à travers 11 récits courts, basés sur des témoignages recueillis par Christophe Dabitch. Ces récits nous racontent pourquoi ils ont quitté leur pays, ce qu’ils sont venus chercher en France, ce qu’ils y ont trouvé, parfois des conditions de vie terribles, la misère, le racisme, parfois une terre d’accueil et de paix inespérée. Porter un regard neuf sur le sujet était l’objectif de ce livre. Objectif atteint, Immigrants évite les stéréotypes et préjugés de toutes sortes pour s’intéresser à l’aspect humain de la chose, en considérant l’immigration comme quelque chose de normal, un élément à part entière dans l’histoire de notre pays. Une très belle initiative ! E.G.